6 cuirs végétaux totalement bluffants, et les marques qui en proposent déjà

Crédit photo couverture Alexandra K, Nat-2 

A base de cuir de fruit ou de légumes, meilleur pour l’environnement et réputé sans cruauté, le cuir végétal ne cesse de faire des adeptes. Des marques de notoriété publique s’engagent peu à peu dans ce nouveau matériau craint de la filière cuir. Zoom sur six cuirs végétaux totalement bluffants, et les marques qui en proposent déjà… 

LA FILIÈRE CUIR, ENTRE ESCLAVAGISME ET POLLUTION

Selon un rapport de l’association Envol Vert, les bovins destinés à produire le cuir de nos chaussures sont élevés en Amazonie où ils constituent la principale cause de déforestation.
Le traitement des peaux animales nécessite l’usage de métaux lourds dont le chrome (substance allergène et cancérigène), qui se déversent dans les nappes phréatiques, polluent notre éco-système et intoxiquent les populations avoisinantes.

Sur le plan social, l’effondrement du Rana Plaza en 2013 a participé à la révélation des méthodes de travail peu scrupuleuses de l’industrie du cuir qui emploie des mineurs sans permis de travail, exploite les travailleurs pour des salaires en dessous du minimum légal (60 euro mensuel pour un travailleur bangladeshi), cela sans compter la violence physique et psychologique vécue.

S’ajoute aussi les multiples échanges mondiaux pour importer ou exporter la peau, compliquant la traçabilité des produits et faisant de l’industrie textile la deuxième plus polluante au monde. Dans le palmarès des échanges mondiaux, la France se positionne à la 4ème place des principaux exportateurs, et leader mondial du cuir de veau et peaux exotiques.

Pourtant pérenne avec ses 25 milliards d’euros de chiffre d’affaire, l’industrie du cuir s’oppose présentement à l’appellation du « cuir végétal », qui ne serait pas représentatif de « la richesse de la matière et du savoir-faire » selon Frank Boehly, président du Conseil national du cuir.

DES MARQUES S’ENGAGENT DANS LE CUIR VÉGÉTAL 
Les révélations sur les dessous de l’industrie textile ont engendré une réaction vive de 2 millions de consommateurs via le hashtag #whomademyclothes qui a atteint près de 533 millions de personnes.

A base de fruits ou de légumes, on a découvert que les cuirs végétaux détenaient de multiples vertus pour notre corps : anti-bactériennes, anti-perspirantes ou à mémoire de forme, ces matériaux respectent notre corps et notre terre puisque le tannage peut être effectué sans produits toxiques, issus de forêts durables ou de déchets de fruits.

Attention ! L’appellation « cuir végétal » est un faux-ami puisqu’il caractérise l’utilisation de tanins végétaux réalisé avec des écorces. Le cuir issu de fibres plastiques ou végétales se fait appeler cuir artificiel, synthétique ou vegan.

1. CUIR D’ANANAS, AUSSI APPELÉ PINATEX 
Ce sous-produit de la culture d’ananas, développé par la société Ananas Anam respecte l’environnement puisqu’il n’a nul besoin de terres supplémentaires pour être implanté. Le Piñatex issu de fibre d’ananas est l’un des premiers cuirs éco-responsables mis en vente sur le marché.

Puma, Nike, Camper et Hugo Boss ont lancé leurs prototypes, mais des membres de notre communauté nous ont rapporté que des marques telles que Alexandra KAltiir ou encore Bourgeois Bohème en proposent à la vente 😉

     


2. CUIR DE LEVURES, ET THÉ KOMBUCHA

Ce cuir est né de la fermentation de thé Kombucha et d’une culture de levures. Ces dernières font cailler le thé qui est ensuite séché pour devenir un textile résistant. Facile à travailler pour les designers ou même à réaliser chez soi, le Kombucha a déjà été porté lors de défilés aux Etats-Unis et en Angleterre, et on peut espérer qu’il a de beaux jours devant lui.

3. LE CUIR DE CHAMPIGNON, AUSSI APPELÉ MUSKIN 
La Pleurote, ce champignon comestible, peut aussi être cueillie, façonnée et séchée pour faire un cuir souple et léger comme une peau de chamois. Sa surface isolante et douce, 100% biodégradable, absorbe et libère l’humidité, limitant la prolifération de bactéries et s’adaptant parfaitement aux semelles de chaussures, montres et bracelets.

L’entreprise Grado Zero développe actuellement ses premiers prototypes :

  

4. CUIR DE RAISIN, AUSSI APPELÉ VEGEA 
Le prix de l’innovation 2017 des PETA Fashion Awards est revenu à la petite start-up italienne Vegea qui recycle 14 millions de tonnes annuelles de déchets issus des vignes en cuir de raisin. Ce fil textile proche de celui du coton ne nécessite aucune ressource supplémentaire, et favorise l’économie circulaire.  Peau, branches et pépins de raisins: tous les déchets de nos vignes y passent.

Aux dernières nouvelles, le seul article en cuir de raisin disponible à l’achat se trouve chez H&M dans le cadre de leur collection exclusive #HmConsciousExclusive et est déjà épuisé !
Le sac est mixé avec du polyuréthane et sa doublure est en polyester recyclé. On se pose la question de la durabilité du produit : doit-il être mixé à d’autres matières pour devenir plus résistant, et moins éco-conçu ? Du côté de l’enseigne, est-ce un réel engagement, une tentative timide d’éco-conception… ? 🤔

Vegea avait aussi réalisé le revêtement de la voiture EXP 100 GT de chez Bentley en cuir de raisin.


5. LE SABOT 2.0 en CUIR DE BOIS
La société Nat-2 s’est lancée dans la confection de chaussures en bois issues de forêts durables et équitables, déjà commercialisées.

6. LE CUIR DE CACTUS, OU NOPAL
Pour aider l’industrie textile à réduire son impact environnemental, deux entrepreneurs quittent  leurs emplois et se consacrent au développement d’un tissu à base de cactus. 🌵

Emblème du drapeau mexicain et particulièrement abondant au Mexique, le cactus pousse naturellement sans eau ni entretien, et contient une protéine aux propriétés imperméables et adhésives intéressantes pour l’univers textile.

La start-up Desserto a été approuvée par PETA (People for the Ethical Treatment of Animals) et travaille déjà main dans la main avec l’industrie de la mode et de l’automobile.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

🌵Sustainability + Quality🌵 #pelledicactus #desserto

Une publication partagée par DESSERTO (@desserto.pelle) le

Conclusion
Les prototypes de cuirs végétaux se frayent un chemin dans l’industrie textile, mais peu d’enseignes en proposent encore. Tu connais d’autres enseignes qui vendent des articles en cuir végétal ? Propose-les nous dès maintenant 🙏 Elles seront peut-être ajoutées à notre site communautaire 💖

Autres sources
La filière-cuir craint la tendance vegan
La filière cuir en chiffres
La cruauté du cuir
Prêt à porter: esclavagisme, pollution, travail des enfants
Esprit lance les chaussures vegan
Vêtements de bactéries et thé kombucha
Cuir de raisin
Chaussures en bois
Muskin: cuir de champignon
Pollution de l’industrie textile
RTBF un nouveau cuir vegan produit au mexique à base decactus 
Innerself : ce cuir durable vient du thé kombucha
Actu-environnement : cuir et déforestation 

Cet article a été rédigé par Alexandra, chez Super Responsable


[jr_instagram id= »4″]

 

 

 

8 commentaires Ajoutez les votres
  1. Bonjour tout le monde

    Génial d’avoir concentré toutes ses informations sur ce site
    j’espère que ce » mouvement » proliférera au plus vite.
    A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *